5 rue Las Cases
75 007 PARIS

contactCA@andp.fr

logo integrance

--> Les guides Intégrance

logo-credit-_cooperatif

 

Archives

Juin 2012 : La formation obligatoire : un petit pas vers la professionnalisation ?

La professionnalisation des mandataires judiciaires à la protection des majeurs... leitmotiv de l'ANDP depuis des décennies. Le caractère obligatoire de la formation, soutenu de longue date par notre association (dans son principe) est une première reconnaissance de la spécificité de nos missions. L'arrêté du 2 janvier 2009 qui stipule le contenu des CNC (MJPM, MAJ, DPF) constitue d'ailleurs le meilleur (le seul?) référentiel métier à ce jour.


Pour autant, bien des professionnels ont quelque peu la sensation de s'être faits léser... Les quelques milliers de collègues déjà en activité se sont vus imposer une formation visant à les autoriser à exercer... les fonctions qu'ils occupaient déjà parfois depuis des années ! Sans la moindre avancée en termes de reconnaissance, de valorisation...
L'ensemble des mandataires et délégués s'engagent dans le CNC, régulièrement avec intérêt. Une formation dense et lourde pour un métier qui ne l'est pas moins. Les multiples compétences et connaissances acquises lors de la formation et par l'expérience ne sont in fine jamais reconnues :
Aucune transférabilité en cas de réorientation professionnelle des mandataires puisque la formation obligatoire ne les autorise à n'exercer QUE ces fonctions. Seule leur formation initiale reste reconnue sur le marché du travail.
Aucune valorisation  ni avancée de carrière en termes symboliques, salariaux ou d'autonomie de travail : délégué mandataire tu es, délégué mandataire tu resteras ! A moins de devenir cadre... ce qui n'est pas forcément l'aspiration de chacun ni possible (ou souhaitable ? ! ) pour tous... Comment conserver à long terme les mandataires expérimentés sur le terrain ?

Nous le répéterons inlassablement, avec les partenaires de la Fédération nationale des mandataires judiciaires indépendants et de l’Association nationale des mandataires judiciaires à la protection des majeurs (ex ANGT, avec qui nous sommes intervenus à la table ronde Une profession unique, des opérateurs multiples aux assises nationales le 8 février dernier), l'horizon du diplôme est indépassable .

Nous saisirons prochainement les ministères concernés pour réclamer la transformation des CNC en formations qualifiantes validées par un diplôme reconnu.
Mais ne nous leurrons pas : le travail risque d'être de longue haleine. La formation des mandataires est loin d'être une préoccupation  prioritaire au sommet de l’État. Le sous financement chronique et la perte de sens pour les tutelles majeurs, la justice de proximité, la psychiatrie, la dépendance n'ont pas été des thèmes porteurs des dernières échéances électorales...